Vélorail de A à Z

   
   

Extrait de La lettre de la Direction des
Transports Terrestres :

"Un vélorail, appelé aussi cyclo-draisine, est un engin en acier, roulant sur d'anciennes voies ferrées désaffectées ou déclassées.

L'engin est constitué d'une plate-forme avec des roues comme celles d'un train. Leur écartement est adapté à celui de la voie ferré (1435 mm.). Deux pédaliers entraînent les roues arrière, avec un système de "roue libre" comme sur les vélos. Un système de freins à pieds, appelés sabots, permet de freiner sur les deux roues avant.

Le véhicule est équipé de deux selles facilement réglables en hauteur individuellement, d'un large guidon pour les deux "pédaleurs", et un transat à l'arrière pour les "passagers". Des poignées permettent de retourner l'appareil en fin de ligne; Attention, cela pèse  un peu plus de 100 kilos !

La découverte d'un site naturel, assortie d'un peu de sport, assure un succès croissant à ce mode de transport".

A savoir que la nouvelle réglementation impose un freinage plus efficace : Il y a maintenant quatre freins, un sur chaque roue.

La règle du freinage est la suivante depuis 2008 : Sur une descente à 25 pour 1000 mouillée, le vélorail chargé de 4 personnes de 75 kilos roulant à 25 kilomètres heures doit pouvoir s'arrêter en 25 mètres.